Orateur : Pasteur Jean-Claude Caosy
Thème: Le Progrès

Mathieu 25 : 14-20
Dieu a donné à chacun quelque chose pour lui permettre de faire des progrès.
cela ne dépend pas du fait qu’on ignore ou qu’on pense qu’on a rien.
Moïse ne savait pas qu’il avait le bâton que Dieu pouvait utiliser pour son progrès dans sa mission.
Pour Moïse le bâton signifiait qu’il n’avait rien( selon sa pensée).
Or celui qui n’a rien ne peut jamais rien mettre à la disposition de Dieu.
Le progrès arrive lorsque ce que tu as en propre se transforme au service de Dieu
Dieu ne nous a pas privé de quoi assurer notre progrès , il nous a donné à chacun au moins un talent.
ÉTAPES DU PROGRÈS
1) Le facteur temps
Time is money les anglais disent.
Il n ‘y a rien que nous ne puissions faire sans le facteur temps.
1 Chroniques 12:32
Dieu tient sur le temps car chaque temps passé ne reviendra plus. Nous ne devons pas minimiser le temps que les autres consacrent pour nous; ils donnent une partie de leur vie.
Nous devons refuser la pauvreté car en travaillant, nous donnons notre temps au patron.
Le temps est compté raison pour laquelle nous ne devons pas le gaspiller inutilement; il faut le maximiser.
2) La synergie
c’est le résultat obtenu après l’association de forces, de réflexions, de capacités etc.
Quand l’église manque de synergie, il n’ y aura pas de bons résultats.
Quand il y a synergie par contre, il y a aussi partage de joie, de réussite, de succès etc.
Dans cette histoire de Matthieu, le troisième Monsieur a cassé la synergie.
Actes 4:31
Si nous sommes ensemble, nous devons faire trembler quelque chose au moins dans cette ville comme c’était le cas avec les apôtres
Amos 3:3
Nous pouvons ne pas émettre les mêmes avis mais cela ne doit pas nous empêcher de nous entendre et avancer ensemble.
3) Les compétences
Le talent était donné selon la capacité ou les compétences de chacun.
Nous devons exercer le service qui correspond à notre capacité dans l’église.
La reconnaissance des compétences de l’autre est essentielle pour garantir le progrès dans l’œuvre de Dieu.
La connaissance de ses propres capacités est aussi importante pour le progrès personnel.
4) L’appréciation du progrès réalisé
Seuls ceux qui ne travaillent pas critiquent faussement le résultat de ceux qui travaillent.
Seul le méchant peut qualifier l’autre de méchant.
Jérémie 48:10

Leave a Reply